Investissement 2017-07-03T15:16:57+03:00

SE DIVERSIFIER POUR INVESTIR INTELLIGEMMENT

Les spécialistes de l’investissement sont unanimes pour dire que le diamant d’investissement est la nouvelle valeur refuge et que ce produit devrait se trouver dans tous les portefeuilles financiers des épargnants clairvoyants. En effet, le diamant d’investissement fait montre d’une stabilité quasi inébranlable depuis plus de 100 ans et ne cesse de progresser.

Le diamant, la valeur refuge qui monte

La diversification est une technique de gestion du risque qui consiste à intégrer une grande variété de placements dans un portefeuille. La logique qui sous-tend cette technique est qu’un portefeuille réunissant différents types de placements présentera, en moyenne, des rendements plus élevés et un risque plus faible que chacun de ces investissements pris individuellement au sein de ce portefeuille.

Comme l’instabilité de la conjoncture internationale persiste, il sera de plus en plus important que les investisseurs institutionnels et privés réduisent la volatilité de leurs portefeuilles grâce à la diversification. Les investisseurs de portefeuilles diversifiés sont continuellement à la recherche de placements sans lien direct entre eux-mêmes dans une tentative de réduire les risques non spécifiques et d’améliorer le profil risque/rendement de l’ensemble de leur portefeuille. Beaucoup d’entre eux se sont donc tournés vers les catégories d’actifs non classiques pour parvenir à cette diversification tant recherchée. Les placements non classiques comme l’immobilier ont été un élément clé de réussite des portefeuilles institutionnels depuis plus de 20 ans, mais en raison des mutations de l’environnement économique, nous constatons à ce jour une recherche de nouvelles opportunités. Une catégorie d’actifs non classiques a gagné en attractivité ces dernières années: les matières premières.

Les placements dans les marchandises, qui relèvent de la catégorie des actifs réels dans la classe des actifs non classiques, présentent plusieurs caractéristiques qui les rendent attrayants pour les investisseurs institutionnels. Les marchandises sont divisées en plusieurs grandes catégories telles que l’énergie, l’agriculture, l’élevage et les métaux. Ces classifications sont composées de nombreux types de matières premières tels que le gaz naturel, le pétrole brut, l’aluminium, le cuivre, l’or et les diamants. La rubrique « Diamant ou Or ? » explique la situation particulièrement intéressante et unique du diamant dans la catégorie plus large des marchandises.

En conclusion, la diversification de votre portefeuille d’investissement est une stratégie intelligente et l’achat de matières premières comme les diamants s’inscrit parfaitement dans cette logique d’investissement.

« Je n’ai jamais regretté l’achat de diamants… ils constituent un bon investissement ! »

Warren Buffet

UNE EXCELLENTE RENTABILITÉ

Le rapport BAIN & COMPANY, prévoit que la demande va croître de plus de 6 % par an et l’offre quant à elle ne devrait croître que de 2,8 % par an jusqu’en 2020. Les experts les plus optimistes prévoient le doublement de la valeur du diamant dans 5 ans en se basant sur l’affaiblissement de la production, l’augmentation des acheteurs, notamment dans les pays émergeants. La Chine représente aujourd’hui 13 % de la demande mondiale, contre 3 % au début des années 2000. Et la marge de progression reste impressionnante l’agence De Beers estime que, aujourd’hui, 20 % des citadins en Chine possèdent un diamant contre 70 % aux Etats-Unis. Si leur soif de diamants ne faiblit pas, les deux géants asiatiques rattraperont probablement le marché américain d’ici dix à quinze ans. Rio Tinto, autre grand producteur, prédit, lui, une vraie rivalité dès 2020. (source ‘’LES ECHOS”).

UNE FISCALITÉ TRÈS AVANTAGEUSE

Le diamant d’investissement bénéficie d’une exonération sur les droits de succession (par un transfert de propriété) et d’une exonération de l’impôt sur la plus-value lors de la revente (jusqu’à 5 000 Euros par diamant, sans limite de nombre de diamants et sans plafond d’investissement). Une fiscalité donc beaucoup plus avantageuse que celle de l’or dont les taxes à la sortie s’élèvent à 10.5%.

Nous contacter

NOS EXPERTS SONT DISPONIBLES POUR RÉPONDRE À VOS QUESTIONS